A-proche-toi Jura

Premières journées francophones de la schizophrénie

Vernissage à l’Home la Promenade de Delémont dans le cadre des 1ères journées francophones de la schizophrénie

Dans une ambiance chaleureuse une septantaine de personnes a assisté au vernissage de l’exposition de peintures, photos et dessins de quatre artistes jurassiens, qui expriment leurs vécus dans la lutte contre la maladie :

  • 4 artistes
  • 4 points de vue
  • 4 réalités différentes
Une trentaine d’œuvres fortes en message et en couleurs, qui resteront exposé à la salle à manger de l’Home la Promenade jusqu’au 11 avril.

Neo Zappata a su émouvoir tout le monde avec sa chanson aux rythmes du Rapp : avec sensibilité et tendresse il décrit la souffrance, la rage ,la solitude des personnes atteintes de schizophrénie.

Les Paroles de la Chanson "La schizophrénie"

Et les quelques mots de bienvenue du président:

« Mesdames, Messieurs,

J’ai l’honneur au nom de l’association A3 Jura, Association de familles et proches de malades souffrants de schizophrénie et d’autres maladies psychotiques d’inaugurer cette exposition de peintures, photos et dessins dans le cadre des Journées francophones de la schizophrénie.

Ces journées voulues par le Dr. Hodé, responsable du centre hospitalier de Rouffach en Alsace regroupent plusieurs associations de proches notamment en France, au Cameroun, auMaroc au Canada, et en Suisse l’AFS berne francophone, l’Association Le Relais à Genève, l’association l’Ilot du canton de Vaud, l’AFAAP de Fribourg et nous.

Le but de ces journées est de destigmatiser cette maladie psychiatrique, d’enlever le halo de honte et de rejet qui l’entoure, de crier à notre population que les personnes atteintes par cette maladie ne sont pas paresseuses, ni dangereuses, ni dédoublées dans leur personne, mais ils sont des êtres humains qui souffrent, qui doivent combattre pour survivre et très souvent sont incomprises par l’entourage et la société.

Il faut arrêter de les discréditer et les insulter utilisant dans la vie de tous les jours des propos comme « schizo » pour stigmatiser des personnes au double langage et ambiguës dans leurs actions.

Comme d’autres mots blessants pour certains ethnies ou races qui sont devenues inacceptables dans notre société et les prononcées provoquent des réactions de reproches, ainsi aussi celui-ci « schizo » doit disparaître !

Cette exposition est un témoignage de la lutte et de la souffrance, des échecs et des victoires dans le combat contre la maladie.

4 artistes différents: Nancy qui n’a malheureusement pas pu être présente , Jean-Luc, Martial et Mauricio

4 points de vue différents dans l’expression de leur intimité

4 réalités différents de vie et de combat

A vous de découvrir dans leurs œuvres la souffrance, , la rage, le désarroi, mais aussi la joie, l’espoir, l’amour.

Et puis laissons-nous émouvoir par les paroles composés par Neo Zappata aux rythme du Rapp ; ainsi il commence :

Des appels aux secours
pour juste un peu d’amour
C’est comme toi et moi,
ils ont leur mots à dire

Un grand merci à la direction de l’Home la Promenade, pour la mise à disposition des locaux

UN grand merci à Nancy, Jean-Luc, Martial, Mauricio
Un grand merci à Neo Zappata
Et merci aussi à vous tous »