A-proche-toi Jura

Les buts de l’A3

  • Premièrement, aider les personnes qui sont confrontées pour la première fois aux troubles psychiques d'un proche à comprendre la maladie, à vivre avec l'aliénation survenue de façon subite, imprévue et incompréhensible, à acquérir des " outils " pour diminuer leur souffrance et celle du proche malade de façon à être mieux préparés à l'accompagner.
  • Collaborer de façon constructive avec les professionnels, afin que les proches soient intégrés dans le processus thérapeutique comme le pratique la psychiatrie moderne.
  • Contribuer à une meilleure compréhension de la maladie de la part de certains professionnels.
  • Mais aussi donner une ample information à la population, afin que les malades psychiques soient enfin acceptés à part entière dans notre société et  non plus rejetés comme des êtres dangereux, incapables et /ou honteux
  • Enfin, présenter aux autorités politiques les besoins et revendications des personnes atteintes de maladies psychiques, défendre leurs intérêts et collaborer concrètement et de façon constructive aux projets  d’amélioration des structures psychiatriques :
Le malade psychique est un être humain, comme toute personne et il a le droit d'être respecté, aimé et accepté dans sa diversité due à sa maladie, source d'énorme souffrance !

Le jour où les malades ne seront plus rejetés ou évités et que leurs proches pourront  parler d’eux sans honte, alors seulement nous serons fiers et reconnaissants de pouvoir qualifier notre pays de société responsable et civilisée !