A-proche-toi Jura

Témoignage No 1

vert Zoom sur « vert » (touche ESC pour fermer)

Personne atteinte de schizophrénie

Après plusieurs années de mal être, de moments d'absence totale et de cris, la sentence est tombée.

J'étais atteint de schizophrénie, maladie mal connue à l'époque par ma famille, mes amis et surtout moi-même.

Lors de l'annonce de cette maladie, je n'étais déjà plus sur terre, mais bien dans un monde imaginaire, peuplé de personnages agressifs, me persécutant toute la journée.

Ces personnages dans le monde réel, n'étaient autre que mes camarades de classe, mes professeurs, les gens que je croisais dans la rue, les animaux, bref tout.

La seul chose qui me retenait à la vie était ma famille. Je voulais finir de souffrir. Alors j'ai tout fait pour donner des signaux de détresse (tentative de suicide, coupures aux bras, jambes). Je ne sentais plus mon corps, je n'avais plus aucun sentiment, sauf celui de la haine.

Après quelques années de traitement et d'hospitalisation, la joie de vivre m'est revenue petit à petit. L'espoir de devenir comme tout le monde est revenu.

J'ai du réapprendre à aimer, à me comporter correctement dans la société. Cela m'a pris peu de temps, car je n'avais pas tout oublié de ma vie d'avant, celle où la vie était encore belle.

Maintenant que je vais bien, je me rends compte que tout mon entourage a souffert de ces moments difficiles, de ma famille à toutes les  personnes m'ayant aidé durant mes crises et mes moments de déprime.

Un grand merci au personnel soignant m'ayant aidé, ainsi qu'à ma famille qui m'a soutenu durant ces années de souffrance.

Un grand merci aussi à mes amis qui ne m'ont pas laissé tomber.