A-proche-toi Jura

"Réportage des manifestations"

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

 

► Sur cette page il y aura un retour des manifestations avec un lien au album photos

Echos des médias

 

"C'est un message de reconnaissance  à toutes les personnes et bénévoles qui ont oeuvré pour la réussite de ces journées d'information et destigmatisation, les partenaires et les sponsors

                                        UN GRAND MERCI !

► 11 février 2018

Présence au match HCAjoie - La Chaux de Fonds

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

 

 En préanbule des Journées de la schizophrénie.

Par cette journée pluvieuse et froide  dans un élan de solidarité de la part des dirigeants du HC Ajoie une première manifestation de sensibilisation et vulgarisation, avant les Journées de la schizophrénie, nous a été offerte.

Grâce au maillot « vert-pétants », la position stratégique aux deux entrées de la patinoire et l'énorme banderolle nous étions bien visibles. Plus de 500 flyers ont été distribués et pendant les deux poses des images concernant la schizophrénie et une courte vidéo ont été montrés à l’écran officiel.

Merci à Luis, Corine, Pierre, Ctherine et Fernando pour leur  implication dans la distribution des flyers

Un grand MERCI au HC-Ajoie qui nous a permis ici de « toucher » les plus de 2000 spectateurs-trices présents 

 

 

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

 

                            

  .                                  ♦   BRAVO !

 

 

► Pour d'autes photos cliquer ici 

.

► 17 mars 2018

Ouverture officielle au centre commercial Esplanade à Porrentruy

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

 

 

C’est par une journée froide et grise mais dans une ambiance chaleureuse et accueillante au centre commercial l’Esplanade à Porrentruy qu’on commence les manifestations des Journée de la Schizophrénie 2018 : dans ce grand espace trône le caisson, une espèce de cabine un peu sombre qui permettra à  chacun de ressentir les émotions et le vécu des personnes en crise hallucinatoire  

 

 

JdS Zoom sur « JdS » (touche ESC pour fermer)
JdS

A 11h00 Jean Charles Mouttet, responsable du Rencar et membre du comité jurassien présente avec brio les buts des Journées de la Schizophrénie 2018, l’engagement coordonné dans la Romandie , le Tessin et une partie de la France  et le programme spécifique jurassien : comme dans ure chanson tout tourne autour du refrain : « On a tous un côté décalé » et du thème principal de l’intégration.

Suit l’allocution de Mme Dresse Danielle Charmillot, médecin-cheffe du CMP et responsable de la psychiatrie à l’Hôpital du Jura : un essai savant et réussi sur le  refrain «  On a tout un côté décalé » et la problématique de l’intégration dans la société. Le tout saupoudré d’un brin d’humour. (voir le texte ci-dessous mis à disposition par l’autrice).

Et enfin c’est le tour de Monsieur le Maire de Porrentruy, Gabriel Voirol, d’insister sur la nécessité de l’intégration des personnes souffrant de troubles psychique dans la cité et éviter tout marginalisation et exclusion.

 Un verre de l’amitié (comme coutume dans le Jura) clôt cette partie officielle et les personnes présentent sont invitées à « se soumettre » à l’expérience du caisson

Discours de bienvenue de Jean-Charles Mouttet

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

 

 

 

 

► voir plus de photos sous "Album "

Canal Alpha: Répostage de l'Ouverture JdS

RFJ: Réportage lors de l'ouverture JdS

► 17 - 23 mars au Centre commercial de l'Esplanade à Porrentruy

Caisson de simulation:"La schizophrénie pour de vrai"

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

Grace à la mie à disposition du caisson de simulatiion par Horizon Sud de Marsens (Fribourg) et des lieux au Centre commercial de l'Esplanade  à Porrentruy environs 320 personnes - beaucoup de jeunes et des classes entières d'étudiant(e )s ont "subi" l'expérience du caisson de simulation  et ont  pu resentir sur soi le vécu traumatisant  des crises hallucinatoires des peronnes  souffrant de schizophrénie "encadrées" par des professionnelset des bénévoles pour un débriefing: le but premier de cette action est de rendre conscient monsieur et madame tout le monde de laspect anxiogène de ce vécu et de la souffrance qui l'accompagne et dévolepper ainsi un état d'empathie avec rejet de l'exclusion et discrimination.

Les messages confiés au "livre d'or" confirment l'impact émotionnel de l'expérience

Un grand MERCI à Horizon Sud et à tous les bénévoles soient-ils (elles) professionnel(le)s, persomnnes concernées, proches ou autres et spécialement à Luis qui a  accompagné les visiteurs toute la semaine!

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

"Le spectateur, seul à l’intérieur du caisson, est  plongé durant 5.38min dans un univers tel que le perçoit un homme sujet à des symptômes psychotiques. Le cerveau malade transforme la réalité d’une belle journée ensoleillée en un quotidien difficile, hostile, incompréhensible.

Le confinement et le scénario amènent le spectateur à percevoir la souffrance de la personne malade, la perte de ses repères, le manque de confiance en soi.

Il n’y a pas d’effets spéciaux spectaculaires qui font peur ; le malaise ne résulte que d’une mauvaise interprétation de faits banals.

L’expérience ne prétend nullement mettre le spectateur à la place d’un patient souffrant de schizophrénie ; elle voudrait le sensibiliser, lui faire ressentir les angoisses, le malaise et les difficultés de perception du monde réel que peuvent rencontrer certaines personnes lorsqu’elles sont en situation de décompensation. Il est important de noter qu’un malade dont la santé est stabilisée peut avoir une vie et des perceptions tout à fait comparables à celles d’une personne non malade.

Cette démarche de sensibilisation vise à une meilleure compréhension par tout un chacun de la souffrance, des angoisses et des sentiments d’agression que peut ressentir un patient souffrant de schizophrénie.

Cettemeilleure compréhension est indispensable pour une plus large acceptation et un effort social accru en faveur de l’intégration des personnes malades psychiques, car celles-ci sont encore trop souvent cantonnées dans les bas-côtés de la société

· L’expérience du caisson est accompagnée de possibilités de « débriefing » et de recherche d’information proposées par des professionnels et des membres des associations impliquées dans le comité jurassien" (citation du programme du comté jurassien des Journées de la schizophrénie)

► Voir aussi album photos

 

20-21 mars

Action jeunes à lagare

jdS Zoom sur « jdS » (touche ESC pour fermer)
jdS

Comme chaque année depuis 5 ans des jeunes adultes bravent le froid - cette année un froid de canard - pour ) distribuer des dépliants  aux jeunes (et moins jeunes) qui prennent le train allant au  travail ou à l'école le matin entre 6h30 et 8h30 dans une action éclair.   Aux deux gares de Delémont et Moutier 1000 dépliants ont été distribués. L’action essaye de stimuler la curiosité, de réveiller l’intérêt autour de la schizophrénie et de donner des références utiles pour des potentiels proches. . Elle est complémentaire aux articles dans les journaux et aux médias audiovisuels.

Merci  Mathilde, Louise, Mélanie , Léon, Benjamin 

 

dépliant distribué lors des actions "Jeunes à la gare"

.

17-24 mars

Stands à "go-go"

stand Hôpital du Jura, Delémonmt Zoom sur « stand Hôpital du Jura, Delémonmt » (touche ESC pour fermer)
.

A Delémont, Porrentruy, Saignelégiers, Bienne, à l'Hôpital du Jura sur  les 3 sites, à la Clinique de Béllelay  (RéseauSanté Mentale du Jura bernois), au Rencar à St.Imier, Moutoier , Delémont ou à l'Espace Renfer à Porrentruy , pendant une semaine (sans présence) ou une journée avec des bénévoles ou Jeran -Charles (Rencar), la polulation a pu consulter em toute discretion et calme le matériel d'information ou poser des questions e tentretenir des longues discussions.

Malheireusement on n'a pas de photographies de tous les stands...mais tous ont été préparés avec soins. Merci.!

Stand au Marché de Delémont (17.03.2018)

Stand hall de l'hôpital à Porrentruy

Stand àau hall de l'hôpital de Delémont

Information au Rencar

17 -24 mars 2019

Sets de tables

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

 

Plusieurs restaurants et autres établissements ont utillisés les sets de tables mis à disposition.

Un grand Merci  pour avoir participé à diffuser le message des Journées de la schizophrénie

.