A-proche-toi Jura

"Impacts et influences du manipulateur sur les personnes vulnérables "

Introduction

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
,

 
Tous les 2 ans, le Graap (Groupe d'Accueil et Action psychiatrique de Lausanne) invite la Coraasp ( Coordination Romande des Association d'Action psychiatrique),dont sont membres A3 Jura, AJAAP (Association Jurassienne d'Accueil et d'Action Psychiatrique) , Pinos, (Petites institutions du Nord-Ouest Suisse - lieu résidentiel pour personnes souffrantes de trouble psychique) à organiser 3 ateliers citoyens romands (de janvier à mars) pour développer le thème du congrès, à savoir en 2017:                                                                                                                                          " La VULNERABILITE."
 
Chaque canton romand met sur pied un atelier,soit un groupe de personnes souffrantes de troubles psychique, des proches et des professionnelsqui s’organise librement pour approfondir lors de discussions, la problématique pour, au final, en rendre compte lors du congrès, les 17 et 18 mai à Lausanne.
 

Dans le Jura les ateliers ont lieu à la "Résidence La Fontaine" à Coourtemaîche.                                    Merci à PINOS de nous héberger

 

► Sujet retenu par le groupe jurassien:

«  Impacts et influences du manipulateur sur les personnes vulnérables »
 
  • Modérateur: Alioou  Wade, éducateur social, PINOS
  • Présentation du thème: Charles Mouttet, accompagnat spirituel et responsable du Rancar

 

►► Voici  la synthèse de chaque atelier !

 
 

Synthèse du 1er atelier du 24 janvier 2017

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

Jean-Charles Mouttet (présentateur du thème),relève 4 aspects :

  • QUESTION ETHIQUE :  Il a entendu à maintes reprises le terme RESPECT. Respect dans l’écoute, comprendre, faire preuve d’empathie vis-à-vis d’une personne vulnérable, ce qui devrait permettre de déboucher sur: 
                   valorisation.
                   autonomie
                  liberté.

Il ne s’agit pas de nier la vulnérabilité et les difficultés ; l’idéal serait un accompagnement avec gentillesse, on peut remettre du cadre en disant les choses avec RESPECT.

 

  • QUESTION CULTURELLE : Il est avéré que certaines personnes sont vulnérables en Suisse, elle ne le serait pas ou moins en Afrique. Est vulnérable une personne différente dans la rue, elle ne l’est pas en institution. Comment comprendre l’autre dans sa DIFFERENCE, comment faire accepter les différences par la société ?

 

  • RISQUES ET PROTECTION : existe-t-il des mesures de protection contre les risques de manipulation ? Connaissance, formation, reprise de confiance en soi sont des pistes qui méritent d’être suivies.

 

  • SOUFFRANCE LIEE A LA VULNERABILITE: La vulnérabilité occasionnée par la maladie engendre des soucis et des émotions négatives, le sentiment d’impuissance et le désappointement ; cette souffrance pour les malades se retrouve dans une certaine mesure chez les proches. « Si tu vas bien, tout va bien ». Rapports systémiques. 

.

Compte-rendu du 2ème atelier du 21 février 2017

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

 

 

ENTREE EN MATIERE : Jean-Charles Mouttet, accompagnateur spirituel du Rencar, relève les axes suivants qui sont ressortis de l’atelier précédent pour continuer les discussions.

 

 

  • Souffrance et vulnérabilité : quand on est vulnérable, on souffre et la famille avec. La personne est vulnérable parce qu’elle n’arrive pas à ses fins, n’est pas entendue, n’arrive pas à dire non (à cause de la maladie, à cause du traitement), parce qu’elle n’arrive pas à exprimer ses émotions ; tout cela entraîne une baisse de l’estime de soi.

 

  • Protection : Comment trouver des outils, une stratégie pour que les personnes fragiles ne soient pas prises au piège des personnes qui manipulent à leur avantage Les proches essaient de prendre soin du malade parfois maladroitement, comment soutenir et accompagner la personne fragile. La vulnérabilité de l’un se reporte sur les autres.

 

DISCUSSIONS

 Comment aider, comment prévenir :

  • Raconter des histoires, des contes pour avertir des dangers, pour reconnaître les dangers
  • Poser des limites
  • Définir ses propres limites (parce que l’on se connaît)
  • Me savoir respecté (pour la personne que je suis)
  • Se poser la question : tu vas où quand ça ne va pas bien, tu rencontres qui quand tu ne vas pas bien ?

♦ Que peuvent faire les proches ?

  • Ne pas faire porter leurs peurs à la personne malade
  • Donner de la confiance : un manque de confiance génère des angoisses supplémentaires
  • Faire moins de distinction entre enfants en bonne santé et enfant malade
  • Réussir à passer des « contrats de confiance ».

♦ Comment se protéger :

  • Reconnaître les signaux d’alarme (faire confiance à son intuition, écouter ce qu’on ressent, se faire confiance
  • Être prudent, ne jamais baisser la garde, ne pas se raconter à n’importe qui
  • Avoir la foi
  • Ne pas se désinhiber (alcool, drogue) lorsqu’on est fragile
  • Se méfier des charmeurs, des flatteurs et autres complimenteurs
  • Quand on se sent fragile, être très méfiant : ne pas se confier trop facilement, ne pas se livrer trop vite quand on ne connaît pas la personne
  • Ne se confier qu’à des personnes de confiance, ne pas dévoiler son jardin secret
  • Améliorer l’information, la sensibilisation
  • Savoir dire NON
  • Oser s’affirmer, dire que l’on n’est pas intéressé
  • Accepter la maladie, cela permet de mieux gérer
  • Avec le temps on acquière de l’expérience, on diminue les erreurs.

►► ATTENTION !!

  • Il peut y avoir des éléments perturbateurs : (alcool, drogue)

  • Solitude

  • Phases de la maladie qui mettent en danger.

 

TOUR DE TABLE DE CE QUI A ÉTÉ RETENU PAR CHACUN

  • avoir sa conscience tranquille
  • je suis une bonne mère
  • se respecter soi-même, respecter l’autre
  • se ressourcer
  • la confiance peut nous sauver, la trahison peut nous détruire
  • comme proche, il faut respecter, ne pas infantiliser
  • soutenir l’autre, lui donner confiance
  • s’entourer de gens agréables
  • ne pas s’isoler quand on se sent vulnérable, s’approcher d’une personne de confiance
  • en état de vulnérabilité, il faut se protéger
  • paix et respect, accepter les différences
  • le proche doit lâcher-prise
  • le dialogue permet d’être entendu et de se faire comprendre
  • garder les choses pour soi et en particulier ne pas parler de sa vulnérabilité
  • l’activité permet de se dépasser

Emisssion télévision Canal alpha (22.02.2018):  "Manipulation des plus vulnérables: attention danger!"

La vulnérabilité était au centre d’un atelier mardi soir à l’Institution Pinos à Courtemaîche. Des personnes atteintes de maladies psychiques ou mentales témoignaient de leurs rencontres avec des manipulateurs. Cet atelier permet de préparer le congrès du Graap, la Fondation groupe d’accueil et d’action psychiatrique, qui aura lieu les 17 et 18 mai prochain à Lausanne, et qui sera consacré à cette thématique

 

/

Compte-rendu du 3ème atelier du 21 mars 2017

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

 

ENTREE EN MATIERE : Après les salutations de Aliou au petit groupe (mais  les "3 acteurs sont présentés de façon équilibrée) et notamment à la directrice de la Coraasp Florence Nater et en l‘absence de Jean-Charles Mouttet, Fernando elève les thèmes à développer lors des discussions de la séance du jour et qui sont ressortis des ateliers précédents :
  • Qu’est-ce qu’un manipulateur ?, comment s’y prend-il pour obtenir à ses fins ?
  • Comment se protéger, comment reconnaître un manipulateur, comment le combattre?
    • Prévention
    • Signaux d'alarme
    • Mesures de protection, comment se protéger ?

Cette réflexion est à élargir à tout un chacun !

 

 

DISCUSSIONS:  "Comment se protéger"

  • PREVENTION
    • Suivre son traitement, rechercher une bonne hygiène de vie (en particulier le sommeil)
    • Fréquenter des personnes de confiance
    • Ne pas suivre des personnes que l’on ne connaît pas
    • Rechercher un entourage bienveillant (familial, amical, professionnel), en sachant que pour des personnes souffrant de troubles psychiques, il n’est pas toujours évident d’entretenir des liens sociaux
    • Ne pas baisser sa garde, ne pas être naïf, ne pas donner sa confiance à l’aveuglette. Il faut utiliser un filtre protecteur.
    • Formation de l’entourage, par exemple avoir des réactions calmes.

Chacun d’entre nous est vulnérable, à des degrés différents ; plus la personne se sent en forme, en accord avec elle-même, sûre d’elle-même, plus elle saura résister, s’opposer aux personnes manipulatrices. A l’inverse, toute personne fragilisée par les circonstances de la vie pourra être facilement déstabilisée.

 

  • SIGNAUX D’ALARME
    • Les signaux d’un essai de manipulation peuvent être des signes intérieurs (mauvaise impression, pressentiment, écouter les pistes corporelles), tout comme ils peuvent venir de l’extérieur. Se méfier de ce que l’on reçoit sans raison évidente (argent, voyages, cadeaux, drogue, etc…)
    • La manipulation est un art !
    • Le manipulateur repère les faiblesses de ses victimes, il leur fait miroiter des réponses à leurs besoins, à leurs manques
    • Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute
    • Les personnes de confiance vont aider à voir les signes précurseurs de la manipulation.

Mais quand on est mal, comment encore avoir la force de repérer, d’analyser les dangers, comment faire un effort supplémentaire pour résister à l’appel des sirènes !

 

  • MESURES DE PROTECTION, COMMENT SE PROTÉGER ?
    • Le PAFA (placement à fin d’assistance) est la réponse de la société pour protéger les personnes en danger. La société « aide » contre leur gré les personnes en crise, leur pose des limites avec une obligation de soins.
    • Identifier le plus rapidement possible les problèmes afin de s’en sortir le plus rapidement possible
    • Casser le lien d’avec le manipulateur
    • Avoir le courage de demander de l’aide
    • Reconnaître que certaines substances peuvent fragiliser (alcool, drogues), donc les éviter
    • Oser dire NON

Il est fait allusion au rôle de la société qui véhicule des valeurs qui favorisent les manipulations (séduction).

 

Présentation des conclusions au Congrès du GRAAP

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

.

La présentation des conclusions des réflexions du groupe citoyen  au congrès du GRAAP à Lausanne le  18 mai 2017  a été fait par Jean-Charles Mouttet, responsable du Rencar, avec l’aide d’un diaporama et des courtes vidéos en ombres chinoises qui illustrent la problématique de la vulnérabilité et de la manipulation, mais aussi les moyens de se défendre. Toutes les phrases exprimées ont été évoquées lors des ateliers citoyens.

            "S la manipulation est un art pervers,
            se défendre » ,aussi si on est vulnérable,
            l’apprend !"
 

Un grand MERCI à tous les pafrticipants

Diaporama "Vulnérabilité et Manipulation"